Qu'est-ce que l'EGO ?

Forum regroupant tous les sujets sur notre avancement et nos recherches en ce monde.

Re:

Message par GERARDMENVUSSA » Ven Jan 21, 2011 4:52 pm

aurablue a écrit :Pour faire avancer le smilibilibilk,

un petit texte :
1) L’ego spirituel est une énergie sublimée de l’ego, il est, sous les auspices d’une éthique bien affirmée, le vouloir bien faire, mais aussi et simultanément, le vouloir être reconnu ; le vouloir aider les autres, mais jamais sans le vouloir être apprécié des autres dans une conduite spirituelle. L’ego spirituel se sert très habilement de la générosité, du service, du sacrifice consenti, de l’aide apportée à autrui etc. De toutes les conduite méritant l’éloge. Kant dirait que c’est le boutiquier qui agit conformément au devoir, mais pas par devoir. Ce n’est pas une image exacte, mais, c’est une approximation utile. En réalité, celui qui agit par devoir, c’est déjà l’ego ; mais cet ego qui agit de manière désintéressée a la secrète intention de voir reconnaître sa propre valeur désintéressée sous le jugement d’autrui ! L’altruisme est le dernier masque. En vérité, l’amour authentique n’attend pas de reconnaissance et l’aide véritable ne s’attend pas à être payée d’éloge et de remerciements. Ce qui est une manière subtile de renforcer l’ego. L’ego spirituel est beaucoup plus fourbe parce que beaucoup moins facile à détecter que l’ego de la vie quotidienne. Il a trouvé une niche pour se maintenir sans éveiller les soupçons, la niche du devoir, de l’aide apportée, des bons sentiments, de la religion, de l’éthique, ou d’une fierté responsable. Il peut même se ranger dans un camp, le camp des « spirituels », évidemment bien supérieurs au camp des « matériels ». En termes religieux, l’ego spirituel, ce sera « le bon chrétien », ou « le bon musulman », face à ces misérable « païens », ces « infidèles » etc. L’ego entretien la dualité. L’ego spirituel est un poseur qui aime à se parer de belles phrases, à citer les sages, et même à arborer les attributs extérieurs d’une vie spirituelle. Quitte à porter le costume du moine quand on n’a pas en réalité la véritable simplicité intérieure, l’humilité la plus profonde et le vrai sens du Sacré. L’habit ne fait pas le moine. L’ego n’existe que par rapport à un autre ego, c’est entendu. Ici, la question devient très complexe, car la culture éthique donne les moyens de déguiser dans l’altruisme le désir de reconnaissance dont l’ego a besoin pour perdurer de manière inchangée. Le terrain est donc délicat et il importe au plus haut point de ne pas relâcher la lucidité. Dans toute initiative consciente se pose la question : « dans quel état d’esprit est-ce que je fais cela ? » Ou encore : « quelles sont mes motivations » ? Si c’est la compassion qui porte, il n’y aura pas de réponse, pas d’attente et le seul fait de donner de soi, sans motif sera présent. Et nous repartirons sur la pointe des pieds sans attendre des remerciements. Seule l’action libre, spontanée, sans motif, est par avance dégagée de l’empire de l’ego. S’il y a un pourquoi insistant et un sens fort de l’identité attaché à l’acte, il y a fort à parier que l’ego est encore de la partie, auquel cas, encore et encore, il doit être repéré et mis en lumière.


Et un petit lien pour en lire plus :
http://sergecar.club.fr/cours/sujet3.htm


:paix1:


Bien que je sois déjà intervenu sur ce sujet, j'ai plaisir à citer ici ce qu'un grand Sage de la fin du siècle dernier, disait de l'égo:

"Le mental n'est pas autre chose que la pensée "je".

Le mental et l'égo sont une seule et même chose. Intellect, volonté, égo et individualité sont tous le même mental. C'est comme si l'on décrivait un homme différemment d'après ses diverses activités. L'individu n'est pas autre chose que "l'égo" qui, lui-même, n'est que "le mental". Avec l'apparition de l'égo, apparaît simultanément le mental, associé à la nature réfléchie du Soi, comme le fer chauffé au rouge. Comment faut-il comprendre "le feu dans le fer chauffé au rouge" ? Comme ne faisant qu'un avec lui ! Puisque l'individu n'est pas autre chose que l'égo, et qu'il est inséparable du Soi, comme sont inséparables le feu, et le fer chauffé au rouge, il n'est pas d'autre soi pour agir comme témoin de l'individu lui-même, agissant en qualité d'égo, qui, après tout, n'est que le mental... Associé à la conscience réfléchie !

Le même Soi non seulement brille inaffecté dans le cœur, comme le feu dans le fer : Mais il est également illimité comme l'espace. Il brille de soi-même dans le cœur, en tant que Pure Conscience, comme l'Un sans second, et, se manifestant universellement le même chez tous les individus. Il est connu comme "le suprême Esprit", parce qu'Il est dans tous les cœurs.

... Ainsi, le fer chauffé au rouge est l'individu; la chaleur ardente est le "Soi" témoin; le fer, est l'égo.

... Le Pur Feu est le Suprême Esprit "omni-immanent, et omni-Connaissant !"
"l'Amour Suprême de Dieu" est établi comme Soi, au-dedans du cœur de tous !
Celui qui prend à tort ce corps producteur d'excrétions pour le Soi est pire que celui qui, né cochon, prend des excrétions pour nourriture !
Avatar de l’utilisateur
GERARDMENVUSSA
 
Message(s) : 33
Inscription : Jeu Jan 06, 2011 6:52 am
Localisation : VIETNAM

Re: Qu'est-ce que l'EGO ?

Message par sourire intérieur » Mer Août 10, 2011 12:06 pm

Je vous mets ici un lien sur un texte concernant l'ego : ego ami ou ennemi ?

http://www.spiritualite.me/article-l-eg ... 05749.html
www.spiritualite.me
sourire intérieur
 
Message(s) : 9
Inscription : Mar Sep 14, 2010 2:35 pm
Localisation : Suisse

Re: Qu'est-ce que l'EGO ?

Message par mistyk » Sam Jan 04, 2014 12:35 pm

l'égo est un mal nécessaire qui nous permet de faire notre guerre Sainte en nous même afin de dévoiler notre vrais Moi. la lutte du bien et du mal en nous....
il est ni modestie ni humilité car forgé dans un monde d'illusion né d' un conditionnement terrestre et mensonger servant à nous leurrer et nous égarer..
entendre cette petite voix qui est Dieu, car n'as t-il pas mis un peu de Lui en vous..d'où nous somme à l'image de Dieu en notre intérieur (Âme) et qui vous dit non...ne fait pas, s'est pas bien...dans ce monde s'est dur car si vous le faite vous serrez un idiot car être bon généreux charitable gentil altruiste n'est pas dans les normes, cette petite voix ont l'étouffe jusqu'à ne plus l'entendre..
et avoir la Foi de nos jours s'est être Stupide..

sans cet ego, comment serions nous si nous sommes.....et pourrions nous devenir...?
mistyk
 
Message(s) : 21
Inscription : Ven Jan 03, 2014 2:38 pm

Précédent

Retour vers Spiritualité / Chemin de vie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)

cron